Catégorie : Jardin

Semer et cultiver soi-même des Pétunias

Au début du printemps, j’ai reçu de nombreux messages de jardiniers débutants qui souhaitaient semer eux-mêmes leurs Pétunias. Certains ayant déjà semé se demandaient combien de temps cela prenait pour lever, d’autres se posaient la question de la viabilité des graines récupérées sur leurs Pétunias de l’an passé…

En général les pétunias que l’on achète en jardinerie ou chez un horticulteur sont souvent des hybrides et récupérer les graines pour les ressemer peut être très hasardeux. Les hybrides de Pétunia comme les célèbres Surfinias sont des croisements de première génération dite « F1″ qui ne sont génétiquement pas stables. Cette instabilité génétique s’exprime lors de la deuxième génération, lorsque le jardinier essaie de produire des plants à l’aide de graines issues de la première génération. Par conséquent ces plants de Pétunia que vous aurez semé, et s’ils germent (ce qui n’est pas garanti), seront complètement dégénérés et sans aucune ressemblance avec les originaux. De plus certains obtenteurs s’arrangent pour rendre les graines stériles rendant impossible la germination.

Donc, si vous voulez réussir vos semis de pétunia il va vous falloir acheter des graines. La grande difficulté du pétunia est la petite taille de ses graines rendant l’opération de semis délicate pour les non-habitués. Il faut semer à la surface d’un terreau de semis fin et léger, en caissette puis recouvrir d’une couche de vermiculite (dispo en jardinerie). Il est nécessaire de semer léger en espaçant bien les graines. Maintenir une température de 20 à 22°C, la germination prenant environ 15 jours dans de bonnes conditions. Pour décomplexer les jardiniers débutants, sachez que le maintien strict de la température  à 20°C n’est pas un impératif. Personnellement je sème mes Pétunias début avril dans une serre simplement maintenue hors-gel: dans la serre les amplitudes thermiques sont parfois importantes n’empêchant nullement la germination des « Pétu ».

Maintenir le terreau humide (très important) mais pas à l’excès pour éviter la fonte des semis (maladie fongique). Une vingtaine de jours après la germination, repiquez en godet à l’abri du gel dans un terreau à géranium en patientant encore 3 à 4 bonnes semaines avant de planter en massifs ou jardinières. Pour l’arrosage j’évite d’arroser le feuillage en utilisant une nappe d’irrigation placée sous les godets. Pour le Pétunia il faut, du semis à la plante adulte, beaucoup de lumière et de l’espace entre chaque plant pour éviter qu’il ne file.

N’hésitez pas à poser des questions via les commentaires !